Table basse

Contributeur(s) : Magali RIBEIRO
Statut du projet : Terminé
Statut de la doc : Terminé
Licence :

L’idée du projet, pourquoi ?

L’idée était d’imaginer des objets fonctionnels répondant à des besoins du quotidien à l’aide de palettes de bois récupérées. Ici une table basse de salon.

image tirée du site 303 home déco

Sur la base du tutoriel découvert sur le site 303 home déco : https://au303homedeco.blogspot.com/2015/05/table-basse-palette-esprit-scandinave.html, le choix s’est orienté sur des pieds métalliques existants et des renforts multiples afin de solidifier l’assemblage en épi de blé.

Matériel nécessaire :

– Une palette au bois sec. Si vous n’en êtes pas sûr, n’hésitez pas à entreposer quelques temps à plat dans la pièce destinée à l’accueil de l’objet fini pour que le bois s’acclimate à son environnement.

– Pour le démontage de la palette :
pied de biche, marteau, si possible une scie sabre pour couper les clous et ainsi faciliter le démontage.

– Pour le plan de montage :
soit en vectoriel : logiciel Inskape
soit le bon vieux crayon à papier, un rapporteur, une règle et une feuille de papier.

– Pour la découpe des planches :
scie à onglet, scie sauteuse

– Pour l’assemblage :
planche de médium, colle à bois, des serre-joints, pâte à bois (fabriquée à partir de sciure de bois et colle à bois).

– Pour la finition :
ponceuse à ruban, ponceuse vibrante, ponceuse triangulaire, grain 36, 50, 80, 120, 180, 240, huile de lin

– Pour le renfort :
Tasseaux de bois, vis, colle à bois

1ère étape : le plan de montage

En fonction de la taille de votre palette, prenez le temps de dessiner le plan de votre projet en déterminant les dimensions de chaque planches soit en vectoriel  logiciel Inskape
soit le bon vieux crayon à papier, un rapporteur, une règle et une feuille de papier.

 

Selon le modèle : 70 cm x 105 cm largueur des planches 7.5 cm

2e étape : le démontage

Démontez la palette à l’aide du pied de biche et annotez toutes les dimensions en vue de la découpe.

3e étape : la découpe

Coupez les planches à la scie à onglet avec un côté de la planche en angle de 90° et l’autre en angle de 40°.

4e étape : l’assemblage

Assemblez les planches en épi de blé pour vérifier que les espaces entre les planches sont réguliers. Si certains écarts sont plus important, il sera toujours possible de les combler avec un peu de colle à bois.
Reportez chaque morceau de bois sur une grande planche de médium et fixer à la colle à bois. Comblez les petits espaces avec de la pâte à bois. Posez une planche à la surface de l’ouvrage et fixez les serre-joints. Laissez sécher 1 nuit.

5e étape : le façonnage

Le plateau est prêt à être façonné. Tracez au crayon la forme souhaitée. Ici le modèle est celui de la feuille d’arbre. La difficulté a été de reproduire la symétrie. Il a fallu que je m’y reprenne à plusieurs reprises.

Je vous propose une autre méthode : en partant du centre du plateau, marquez un repère à la même dimension à gauche et à droite de chaque planche, puis reliez tous les points. Vous risquez d’avoir un léger biseau mais pas de panique, la scie à ruban arrondira la forme.

6e étape : le ponçage

Poncez dans un premier temps à la scie à ruban avec un grammage très gros de 36 pour aplanir le tout, puis au fil de la ponce passez sur des papiers aux grains de plus en plus fins (50, 80, 120, 180, 240)

7e étape : le renfort

Découpez un grand tasseau de bois qui traversera toute la longueur du plateau. Découpez également des plus petits tasseaux qui seront fixés en périphérie. Ces tasseaux seront les renforts de votre plateau et permettront aussi d’empêcher votre bois de trop dégauchir avec les changements de température.

Appliquez la colle à bois sur chaque fragment de bois et les visser aux emplacements souhaités. Posez une grande planche et fixez les serre-joints. Laissez sécher pendant une nuit.

8e étape : la finition

Appliquez une première couche d’huile de lin. Poncez légèrement avec un grammage fin puis passez une seconde couche d’huile de lin.

 

9e étape : la fixation des pieds

J’ai choisi de ne pas fabriquer les pieds en bois car je souhaitais le mélange de matériau, bois-métal. Vous en trouverez facilement dans de grandes enseignes de bricolage du type Leroy Merlin.
Un pied à été vissé à l’avant et deux pieds à l’arrière.

Chaque pied étant doté de quatre fixations, je vous recommande de ne pas tout visser dans un premier temps mais de n’en fixer que deux afin de tester la stabilité avant la fixation finale.

Commentaire(s):

Il est tout à fait possible de mixer des planches de différentes palettes. L’ouvrage n’en sera que plus original et inattendu au moment du ponçage. Il faudra simplement plus d’huile de coude au moment du ponçage.

 

 

Laisser un commentaire