Accueil / Projets / Autres / Soirée de la fraternité

Projets

Soirée de la fraternité

Publié le : mercredi 25 avril 2018

Evénement coorganisé par le Centre Social du Faubourg de Béthune, la direction territoriale de la Protection judiciaire de la Jeunesse, la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale et la Métropole Européenne de Lille, dans le cadre du projet
De l’expérience humaine à l’expertise citoyenne.

Gratuit / Sur réservation en cliquant ici

17h30
Accueil

18h00
Conférence : Renforcer l’esprit critique des jeunes,
avec Joëlle Bordet

19h30
Théâtre : Super Muslim, entre père et fils,
de Karim Tayeb

21h00
Repas-concert
avec Tarab Med & Wasla


Contexte

• Les évènements dramatiques de 2015 ont révélé une problématique complexe de relations entre la société et l’Islam, un risque de fracture entre communautés supposées, une crise du partage de la laïcité, des enjeux majeurs de formation des acteurs sur la gestion du fait religieux et la prévention de la radicalisation.
 
• Le Centre Social du Faubourg de Béthune, la direction territoriale de la Protection judiciaire de la Jeunesse du Nord et la MEL se sont engagés dans l’action partenariale  et mettent l’accent sur les conditions de prise de parole des jeunes et des familles.

• Les quartiers prioritaires de la Politique de la Ville sont caractérisés par la présence de nombreuses situations où les jeunes sont suivis par les éducateurs de la direction territoriale de la Protection judiciaire de la Jeunesse du Nord et connus des centres sociaux et du club de prévention Itinéraires.

• La direction territoriale de la Protection judiciaire de la Jeunesse du Nord souhaite s’associer au Centre Social du Faubourg de Béthune pour développer des actions sur la laïcité et la gestion du fait religieux, à destination de ces jeunes.

•  Autour du Centre Social du Faubourg de Béthune, un collectif se constitue avec la direction territoriale de la  Protection judiciaire de la Jeunesse du Nord et la mise en place d’une action spécifique, centrée sur la participation des publics (jeunes et familles).


En pratique

Le projet, lancé le 23 janvier 2017, est accompagné par Joëlle Bordet et Michel David. Il propose un agenda de travail ou trois espaces coexistent :
• une cellule d’analyses de pratiques entre professionnels et coordinateurs de structures
• un programme de mini-évènements publics autour de propositions (films, pièce de théâtre, conférences, expériences)
• un programme de rencontres avec les jeunes et les familles, visant à l’expression des publics sur les sujets du rapport aux institutions, de la stigmatisation, des projets de vie, de la place de la religion et des risques.

Le projet s’inscrit dans une méthodologie de recherche-action visant à produire des outils méthodologiques transférables. Les outils produits (mini-film, guide méthodologique) ont vocation à être diffusés sur la plate-forme nationale et dans les réseaux nationaux des centres sociaux et de la politique de la Ville .