Accueil / L'association / Histoire

Histoire

Le quartier du Faubourg de Béthune, longtemps à l’extérieur de la ville, s’étend aujourd’hui de part et d’autre du périphérique. Aménagé en 1970, ce dernier divise le territoire du quartier en sous-ensembles fortement individualisés par leur organisation architecturale et urbaine.

 Le groupe Verhaeren et le groupe Concorde offrent deux exemples intéressants de constructions sociales élevées en 1934 et 1955 sur la zone dérasée des fortifications du XIXème siècle. La partie la plus ancienne du quartier s’établit de l’autre côté du périphérique, le long de l’ancienne route de Béthune qui servira de support au développement industriel du Faubourg dès la seconde moitié du XIXème siècle.

Intégré au début des années 90 dans le dispositif du développement social mis en œuvre par la politique de la ville, le Faubourg de Béthune a bénéficié de l’implantation d’équipements structurants : construction d’un centre de la petite enfance et d’une résidence de retraite, réhabilitation du centre commercial, réhabilitation de la maison de quartier et construction d’une bibliothèque.

Le territoire du quartier du Faubourg de Béthune couvre une superficie de cent cinq hectares. Il est constitué de quatre sous-quartiers frappés de fortes disparités sociales et de logements. Selon le recensement de 1999, il est dénombré 7500 habitants ainsi répartis : 3850 à Concorde, 2150 au Vieux Faubourg – La Baltique, et 1500 à Verhaeren.

 Le Faubourg de Béthune est inscrit «quartier prioritaire» pour la Politique de la Ville, et les établissements scolaires publics du quartier sont intégrés au Réseau d’Education Prioritaire (R.E.P.). On retiendra également que le Faubourg de Béthune possède un tissu partenarial dense, avec plus de soixante-dix partenaires institutionnels et associatifs actifs directement impliqués dans les destinées du quartier et de ses habitants.


Ce texte est extrait du guide Ki fai koi édité par la Ville de Lille